Comment devenir riche - Clefs de la Réussite
Accueil / Indépendance Financière / Comment devenir riche
comment devenir riche
comment devenir riche

Comment devenir riche

Comment devenir riche,
c’est la question que l’on me pose en permanence.

Qui s’accompagne souvent de qualificatifs tels que :

  • En mode pressé : comment devenir riche rapidement
  • En mode paresseux : comment devenir riche sans travailler
  • Et pour tout le monde (ou presque) : comment devenir riche sans argent, sans apport, en partant de rien …

Et oui, les riches se posent rarement la question de comment devenir riche !

Je vais donc répondre à cette question fondamentale dans cet article où vous trouverez quelques bonnes nouvelles :
Oui, vous pouvez devenir riche … c’est possible … même sans argent … même en partant de rien … et aussi devenir riche vite (si vite veut dire en 5 ans … presque rien à l’échelle d’une vie !).

C’est à la portée du plus grand nombre parce que devenir riche s’apprend !

Et je vais même vous expliquer les meilleures manières pour y arriver !

Mais vous risquez également de vous trouver confrontrer à quelques mauvaises nouvelles :
Non, vous ne deviendrez pas riche sans rien faire ; et non, cela risque de ne pas être facile … même si en définitive, ce n’est pas compliqué (nuance !).

C’est parti !

Peut-on devenir riche, en France (ou ailleurs) aujourd’hui ? Et comment faire pour le devenir ?


Mon premier conseil pour devenir riche :

renoncez à devenir millionnaire

Ce qu’il y a d’étrange avec la notion de richesse, c’est qu’elle est totalement relative :
3000 euros mensuels représentent pour certains une somme colossale qui les fera à tout coup se sentir riche ;
quand ils seront considérés par d’autres comme « de l’argent de poche ».

Des études ont montré qu’être riche tenait davantage à notre ressenti qu’à la somme figurant sur notre compte en banque.
Et que la plupart d’entre nous se sentent riches dès qu’ils gagnent une fois et demie ce qu’ils gagnaient auparavant.

Pas besoin d’être millionnaire, donc, pour se sentir riche !

Je suis d’ailleurs convaincue que vouloir devenir millionnaire est la meilleure manière de ne jamais parvenir à faire évoluer sa situation financière.
C’est ce que j’appelle le « fantasme du millionnaire ou le fantasme de l’ultra-riche » … très présent chez les personnes en difficultés financières …très minoritaire chez ceux qui ont déjà très largement les moyens de subvenir à leurs envies.

C’est ce fantasme qui est à l’oeuvre chez toutes les personnes – et elles sont nombreuses ! – qui m’abordent en me demandant : « Comment fait-on pour devenir millionnaire ? » … alors que 9 fois sur 10, elles sont au RSA ou au SMIC ; qu’elles n’ont aucune idée de ce qu’être millionnaire représente ; et que disposer d’un revenu de 10 000 ou 100 000 euros PAR MOIS est déjà inconcevable pour elles !

Nourrir l’idée de devenir ultra-riche est sans doute la manière la plus sûre de rester là où l’on est, sans rien entreprendre, en se contentant de rêver à une fortune colossale que l’on n’aura jamais. Non qu’elle est impossible à avoir – la preuve, certains ont su l’acquérir ! – mais parce qu’elle demande plus de temps, de volonté, de sacrifice et de travail que la plupart des candidats à la richesse seront prêts à fournir (je vais peut être en choquer quelques uns mais devenir riche vite et facilement est une illusion !).

Et qu’elle dépend parfois d’opportunités pas toujours contrôlables !

Il est donc une richesse plus ordinaire et moins démonstrative, qui ne fait pas la une des journaux – elle est trop banale pour cela ! – mais qui concerne néanmoins de très nombreuses personnes de par le monde.

Comment les reconnaît-on ?

Niveau de vie un peu plus élevé que les autres : classe Affaires ou 1er classe en avion ; hôtels 4* ;  soirées au restaurant pour 100 ou 200 euros par tête ; meubles et bijoux de luxe ; vêtements de marque …

Mais en dehors de ces signes extérieurs de richesse, les riches présentent aussi d’autres caractéristiques, moins visibles mais probablement beaucoup plus intéressantes :

  • la possibilité de travailler « pour le plaisir ». Autrement dit, le choix de travailler ou de ne pas travailler … car quel est l’intérêt de devenir riche en se tuant à la tâche ?
  • des horaires choisis : grasse matinée ou sieste ; travail du dimanche OU du mardi
  • la possibilité de mettre en oeuvre à peu près tous les projets qui leur passent par la tête
  • la sensation de pouvoir contribuer au monde parce que l’on a des moyens d’agir, de créer, de donner …

Mon deuxième conseil pour devenir riche :
comprendre que l’argent est avant tout un moyen pour agir

Car le ressort du « faire » est beaucoup plus puissant que celui de l’avoir !

Toute envie de possession est forcément limitée – même lorsqu’on aime les sacs à main ou les téléphones derniers cris, passé le 25ème exemplaire, l’enthousiasme finit quand même par décliner !

Et il est difficile de justifier sa motivation à vouloir s’enrichir davantage par l’achat d’un nième appartement lorsqu’on en possède déjà 30 !
Un peu égoiste, futile et trop matérialiste pour que les plus spirituels d’entre nous s’en satisfassent !

Mais à qui reprochera-t-on de « vouloir plus » pour faire plus ?
De « vouloir plus » pour donner plus ?
De « vouloir plus » pour créer davantage de valeur pour le monde ?

Vous voilà décidé-e ! Vous voilà motivé-e !
Vous ne vous abriterez plus derrière le fantasme d’une richesse impossible pour reculer le moment de passer à l’action …

Reste à savoir comment faire

Nous voilà rendu au rayon des mauvaises nouvelles :

Il n’existe aucune méthode miracle pour devenir riche !

Pire, les méthodes sont généralement connues du plus grand nombre, même de ceux qui ne les utilisent pas !
C’est d’ailleurs ce paradoxe qui doit en perturber plus d’un :
Comment se fait-il, si les chemins pour devenir riche sont connus du plus nombre, que si peu de monde les emprunte ?

Parce qu’ils n’en savent pas assez ?
Parce les riches ont gardé pour eux quelque recette secrète connue d’eux-seuls ?
Ou simplement parce que la peur gouverne le monde ?

Il ne suffit pas de savoir pour agir.
Encore faut-il venir à bout des chaînes qui nous empêchent de passer à l’action : la peur d’échouer, la peur du ridicule (si je dis « je veux devenir riche et que je me plante ») ; la peur d’agir sans tout maîtriser ; la peur de perdre (de l’argent, du temps, de la crédibilité …) en oubliant que le simple fait d’agir nous en apprendra davantage sur nous, la finance, l’immobilier ou Internet que si nous restons immobile !

Après quoi …

Petit rappel des principaux moyens à votre disposition pour devenir riche :

Vous pouvez devenir riche avec l’immobilier, devenir riche avec la bourse (ou les investissements financiers), devenir riche sur Internet ; ou utiliser le MLM et la création d’entreprise ; ou encore devenir riche en écrivant un livre, une chanson, un scénario qui deviendra le film du siècle !

Certains vous diront que « la bourse c’est risqué » ; qu’il est impossible de gagner de l’argent avec l’immobilier dès que l’on a un crédit à rembourser ; qu’il faut de l’argent pour investir (ah bon ? et les banquiers, à quoi ça sert ?) ; que « le MLM, c’est un système pyramidal » (les entreprises également !) ; que le succès d’un livre ou d’un film n’est jamais couru d’avance.

Et pourtant !

D’autres ont essayé et sont effectivement devenus riche avec Internet, l’immobilier ou la bourse – et probablement les 3 à la fois !

Parce qu’ils ont accepté de prendre des risques, qu’ils ont fait marcher leur imagination, qu’ils ont pris le risque d’avancer
malgré la peur au milieu des prophètes de mauvais augure qui leur prédisaient le pire.

Vous aussi pouvez devenir riche ! Sûrement pas en vous tuant à la tâche ; mais pas non plus sans rien faire.
Faire, passer à l’action, se mettre en mouvement sont des mots qui valent de l’or, lorsque l’on parle d’argent !

Et vous aurez probablement gagné beaucoup en répondant à la question suivante :
Que vous manque-t-il aujourd’hui pour vous mettre en chemin sur la route de la richesse ?
Notez-le dans les commentaires ci-dessous

 

 

 

36 Commentaires

  1. Bonjour Nathalie!

    Ce qui manque le plus souvent, pour devenir riche, c’est la discipline qui va avec : on croit qu’il faut dépenser pour être heureux… alors qu’en fait, ça n’a rien à voir… et qu’en économisant, on peut se faire encore plus plaisir qu’en ne sachant pas choisir ce qui est vraiment important pour soi.

    • Bonjour Nathalie,
      Bah moi en fait il ne me manque rien du tout ! Sans faire partie des « ultra-riches » (loin de là !) j’ai déjà la grosse liberté de faire ce que je veux au niveau travail. Cela est déjà énorme !
      Et ceci grâce à l’investissement dans des petits immeubles de rapport en crédit total !
      Merci pour ce billet qui remet les pieds sur terre.
      Au plaisir
      Guillaume: http://www.immeuble-de-rapport.fr

  2. bonjour nathalie,

    Ce qui me semble important c’est de maintenir ses efforts dans la durée. D’où l’importance de se fixer des objectifs et de s’y tenir, sans pour autant se priver des plaisirs de la vie quand il le faut !

  3. Bonjour Nathalie, bonjour à tous,

    Il n’y a pas de miracle si vous désirez vous enrichir il faut travailler, seulement travailler intelligemment et productivement.

    Il est nécessaire d’avoir une stratégie imparable et affinée.

    Cet article est empreint d’une grande sagesse, j’ai beaucoup apprécié.

    Cordialement.
    Richard

  4. Salut Nathalie,

    voila un de tes articles comme je les aimes.

    Et oui, tu dis plein de vérité dans cet article mais combien sont prêt à les mettre en pratique.

    Tout le monde ou presque veut devenir riche, mais combien sont prêt à faire ce qu’il faut pour le devenir?

    Combien de personnes sont capable d’agir de façon soutenu pour atteindre un objectif précis?

    Je pense que très peu. Comme dirait quelqu’un,  » tout le monde veut aller au ciel mais personne ne veut mourir » et pourtant…..

    Il est impossible de devenir riche sans agir. seul l’action apporte des résultats. ( l’Action soutenue bien sûr). Mais sans objectif précis, l’action est inutile et mènera droit à l’échec.

    Enfin, la richesse est avant tout un état d’esprit.
    Il y a des personnes ( et c’était mon cas jusqu’à un moment) qui désirent la richesse du bout des lèvres mais qui de façon inconsciente la rejette.

    Résultat: Ils n’entreprendront jamais rien qui puisse les mener à la richesse. pourtant, il travaillerons très dur dans l’espoir d’atteindre un jour l’idéal qu’il croient tant rêvé. Pourtant, ils repoussent de façon inconsciente cette richesse.

    Il y a à mon avis deux questions à se poser pour savoir si oui ou non on veut VRAIMENT devenir richesse.

    1- Qu’est ce que je veux?
    2- Suis-je prêt à faire ce qu’il faut pour l’acquérir?

    A partir de ces deux questions, il est facile de savoir si ont est prêt à devenir riche.

    Bien sûr, il faut aussi se conditionner pour acquérir un état d’esprit de richesse.

    Amicalement,
    Xavier

    « Les clés pour Acquérir une Etat d’Esprit menant à la Richesse »
    http://bonheur-viral.com/webrd/02-ppo-index/

  5. Bonjour Nathalie,

    J’ai décidé de passer à l’action et j’ai été sur des sites de ventes de parking. J’ai découvert beaucoup de choses que je ne savais pas, en cherchant sur internet dès qu’il était question de quelque chose de nouveau. J’ai fait mon calcul de rentabilité. Là où j’ai buté, c’est qu’en allant voir combien je pourrai louer le type de parking que je souhaite acquérir, le loyer pour des biens similaires était plus faible que le montant mensuel à rembourser pour mon emprunt, si j’emprunte sur 10 ans. Mais je continue mes investigations parce que je suis arrivé à un point où j’ai besoin d’appliquer ce que j’ai appris dans la théorie pour vraiment valider mes connaissances.

    Cordialement,
    Frédérique

  6. Bonjour a tous,

    Dans la vie la seule chose qu on aura jamais et celle que l on ne tente pas.

    Tout le monde peut gagner de l argent et pourquoi pas devenir riche, faut il encore s en donner les moyens.

    A bientôt

    Stephane

  7. Bonjour Nathalie,

    J’avais noté sur mon agenda de venir lire votre article aujourd’hui. je l’ai beaucoup apprécié.

    J’ai bien mené depuis décembre dernier quelques actions qui me conduisent patiemment à l’amélioration de ma situation financière. Je pars de pas grand chose pour ne pas dire rien.

    En même temps les changements que j’ai effectués m’ont demandé de gros efforts et l’élimination de certaines choses plaisantes dont j’avais l’habitude, mais qu’il m’a fallu laisser, du moins pour le moment, le temps d’accéder à un nouveau palier où je serai plus à l’aise. et il ne me faudra pas énormément pour me sentir vraiment riche.

    Ce qu’il me manque encore c’est un peu de temps, c’est dire que je suis en chemin. mais aussi, de débloquer définitivement sur un aspect insidieux et subconscient de culpabilité très ancien.
    mais encore être entourée de personnes qui baignent dans cette énergie de richesse et d’abondance
    je ne rentre pas dans les détails.

    Merci beaucoup Nathalie

    Marina.

  8. Bonsoir Nathalie, ce que vous dites est très juste. Sans même vouloir commencer à investir, tout le monde pourrait déjà adopter un principe très simple qui consiste à vivre en dessous de ses moyens, ce qui permet de commencer à épargner une somme, pas nécessairement importante, mais de façon régulière ce qui amène progressivement à la constitution d’un capital. Faire ensuite sa comptabilité personnelle, ce qui est assez simple ; d’un côté ce qu’on gagne ( salaires allocations ou autres revenus ) et de l’autre toutes les dépenses obligatoires ( logement impôts énergie etc…). Déduire des ses revenus disponibles l’ensemble des dépenses contraintes mentionnées plus haut donne l’argent dont on dispose. Personnellement j’utilise cette méthode qui donne déjà des résultats intéressants.
    Après, comme vous le dites , à chacun de trouver le type d’investissement qui lui convient le mieux.
    Très cordialement

    Peter

  9. Souvent la peur, parce qu’on ne comprend pas le mécanisme de la formation, ou qu’il nous manque parfois des informations pour tout comprendre. Il faut chercher.
    Quand c’est clair dans la tête, c’est déjà beaucoup plus facile pour passer à l’action et on met les choses en route une par une, puis ensuite on va rencontrer un problème, ou encore quelque chose que l’on ne comprend pas, qui risque (si nous ne sommes pas motivés) de tout compromettre. Etre entouré de personnes qui nous soutiennent (groupe) est très important, on peut évoquer le problème et ainsi avoir des solutions auxquelles, nous n’aurions même pas pensé.

  10. Mon idée pour devenir un jour financièrement libre ? Ecouter ceux qui le sont devenus, en faire mes mentors et utiliser les mêmes recettes qu’eux tout en persévérant même si ça ne fonctionne pas ! Ce que je trouve dommage chez mes mentors, c’est qu’ils ne mettent pas suffisamment leurs difficultés, leurs échecs en avant pour ensuite réussir.

  11. Je n’ai pas d’argent a investir , je suis assez limité et , il me manque certaines connaissances pour me partir en affaires sur internet .Merci et bonne journée !

  12. Alors je dirais que je suis déjà en route vers l’indépendance financière mais qu’il me manque deux choses pour booster mes résultats, aller plus vite et passer au niveau supérieur. Il s’agit de confiance en moi et de discipline !

    Cordialement Matthieu Orduna.

    P.S : Très bon article.

  13. Désole pour le double posts. Mais après relecture de cet article. Je me demande encore pourquoi le fait de vouloir devenir millionnaire est-il réellement un frein ? Moi qui compte devenir multi milliardaire c’est embêtant …

    Cordialement Matthieu Orduna.

  14. Bonjour,

    Pour devenir riche, le plus simple je pense est déjà d épargner, se former a l immobilier puis investir.
    Si on ne fait pas n importe quoi avec l argent (d ou l intérêt d avoir une éducation financière) on peut y arriver sans problème. Faut il encore s en donner les moyens…

    A bientôt sur ce blog très enrichissent !

    Stephane de http://www.business-investissement.fr

  15. Exactement comme c’est dit ici, l’argent n’est pas une fin, c’est un moyen. C’est notre vision qui fait de nous des riches. c’est notre rapport à l’argent et aux autres. On ne peut pas devenir millionnaire comme cela. il y a entre la finalité et le début quelques étapes… Sauf pour les enfants bien nés !

  16. Bonjour
    Merci Ntahalie pour cet article
    Je réponds à la question
    ce qui me manque: 1) l’argent
    2) être aiguillée car les infos sur internet il y en a et j’avoue qu’à force je ne sais plus ce qui est fiable ou pas, valable ou pas
    L’envie est là, le potentiel de travail ou investissement personnel est là … à suivre …

  17. Bonjour Nathalie,
    j’ai suivi avec intérêt ton interview avec la présidente de réussite au féminin et cela m’a donné un déclic de devenir riche ou plutôt d’avoir la liberté financière.
    je ne sais pas dans quelle catégorie je me situe mais ce que je sais c’est que j’ai pas encore la situation d’ont j’en ai besoin pour être libre.
    Alors je voudrais solliciter ton accompagnement en ligne pour atteindre ce objectif.
    Mon mail c’est ayenaka2s@gmail.com.
    au plaisir et que Dieu te bénisse pour ton travail.

  18. Je suis tout à fait d’accord qu’ « il n’existe aucune méthode miracle pour devenir riche. » Je confirme qu’il faut agir et se bouger pour réussir, car c’est seulement avec la sueur de son front qu’on gagne son pain. Par contre on peut suer intelligemment plutôt que bêtement , c’est-à-dire en identifiant les actions qui nous apportent le maximum de résultats pour un minimum d’efforts 🙂

  19. Le peur est le plus néfaste pour avancer vers la liberté financière et autre. Pour cela il faut prendre connaissance et être curieux.. Et biensur, il faut prendre son envol et ainsi sortir de sa zone de confort. On peut avoir de embûches mais cela nous rappelle que il faut avant tout sécuriser son effort. Car il faut avant tout savoir ce que l’on peut perdre.

  20. Bonjour Nathalie,
    Je voudrais avoir un petit détailles sur MLM que j’envisage de me lancer et je ne aucun notion sur ça.

  21. Bonjour à tous ..
    Selon moi, la vraie question qui vaille, est … : En appliquant ses principes et théories ( fort sympathiques au demeurant !), Nathalie est-elle en passe de devenir riche, à son tour ..? !!! Lol !
    En tout cas , il me semble, voila une approche saine et décomplexée de l’argent. Utile !

    • Bonjour Pierre

      Pourquoi « en passe de » ?
      Je tiens à être authentique et cohérente entre ce que je fais et ce que j’enseigne.
      Donc oui, je suis « riche », je m’occupe de mes finances indépendemment des conseils que je peux donner aux autres.
      Cordialement
      Nathalie

  22. Merci pour ces conseils. Il est vrai qu’il n’y a pas de miracle pour devenir riche, il faut s’investir à fond. Tout ne tombe pas du ciel, seule la persévérance permet de nous donner des résultats assez lucratifs. Merci pour cet article.

  23. Les véhicules d’investissement immobilier ou encore les offres d’assurances vie tiennent le devant de la scène en ce­ début d’année, mais qu’en est-il des placements alternatifs comme le vin. Ce dernier connait une belle popularité aussi bien auprès des amateurs ainsi que des investisseurs en recherche d’actifs tangibles a contrario des produits financiers à haute volatilité.

    • Le vin est un actif tangible en effet mais qui reste fortement spéculatif. Hormis s’il s’agit de boire une bonne bouteille !
      Je ne le conseillerais qu’à des investisseurs qui ont renoncé à trouver « LA » martingale et qui sont prêts à investir dans un actif très peu liquide (je sais, pour du vin, c’est très paradoxal !)
      Nathalie

  24. Bonjour Mme Nathalie, merci pour cet article combien édifiant. Je suis d’accord avec ce que vous recommandez, mais mon problème est celui-ci : je suis preneur pour l’amélioration de nos finances personnelles, mais mon épouse semble ne pas souscrire à cet effort d’amélioration, elle veut toujours dépenser tout immédiatement, et pourtant nous avons la même ressource financière, à savoir mon salaire mensuel. Je suis décidé à atteindre mon indépendance financière, mais comment faire face à mon épouse qui nage à contre courant ?

  25. Nathalie,
    Merci pour ce merveilleux article caractérisé par une modestie à laquelle je suis sensible. Je l’ai lu avec un grand retard en raison de la santé de mon épouse qui me préoccupe actuellement. Je rattrape mon retard avant de revenir à vous.
    J.KEMMAZE

  26. bationo laurent

    MERCI NATHALIE DEPUIS QUE J AI LU VOTRE LIVRE OSE DEVENIR RICHE . RIEN NE ME MANQUE POUR DEVENIR RICHE CAR TOUT DÉPEND DE MOI . J AI TOUT SUR MES YEUX . UNE FOIS DE PLUS MERCI A TOI . ON SE TROUVE AU SOMMET

  27. Bonjour, bon article, comme il a été dit la richesse est subjective, se fixer des objectifs évite de courir toute sa vie après l’argent et de ne jamais être rassasié. Se fixer des objectifs impossible est contreproductif aussi. Il faut avoir avant tout une détermination à toute épreuve et savoir gérer son argent comme tu le dis dans l’article, la patiente est la plus grande vertue, la paresse et l’envie les pires.
    patrice

  28. Bonjour
    Tout à fait d’accord avec votre article. Depuis peu je suis travaille avec 4 entreprises de pub sur Internet qui me rapportent 580€ par jour et ce chiffre est exponentiel tous les jours que j’essayerai de le monter à 10000$ par mois. C’est mon objectif. Soyez curieux ! Aller chercher des infos sur Internet . N’écoutez pas les avis négatifs Vérifiez les auprès des gens qui gagnent.

  29. Bonjour à tous je m’appel kevin vila j’ai 26 ans et j’habite à bruxelles. J’aimerai vous dire à tous premièrement que la chose la plus importante que vous avez à faire est de garder votre ambition, car beaucoup de gens la perde durant leur vie. Je suis jeune mais j’ai très tot voulu connaitre le plaisir de la liberté et aujourd’hui je me permet de dire qu’apres m’être servi des quelques opportunités qui se sont offert à moi, je permet aussi à d’autres de gagner de l’argent.
    Je vous souhaite à tous le meilleur.

  30. Bonjour,

    Je voulais partager mon expérience de vie. Pendant longtemps je n’avais pas d’argent mais ce que j’avais me suffisait. jeune, j’avais envie de profiter pleinement de la vie, de m’amuser et de voyager. J’ai fait tout ça et je suis très heureuse de l’avoir fait. J’ai toujours su économiser mais j’ai aussi toujours su tout dépenser pour pouvoir payer mes voyages, ma voiture, mes plaisirs. Pour moi pas de dettes = pas de stress et je trouve que c’est déjà être riche et libre que de ne rien devoir à personne. Pour moi ne pas avoir de dettes, c’est important.

    Jeune j’avais encore beaucoup à apprendre mais j’avais l’ultime conviction que mon futur métier devais me plaire absolument ! je refusait de m’engager dans un travail où je donnerais 8 heures par jour de ma vie et de ma liberté (même contre un très bon salaire !) à condition que ce soit un vrai plaisir. Un jour j’ai eu comme un déclic, Hôtesse de l’air ! Beaucoup de gens paient chers pour assouvir leur passion, moi ma passion c’est les voyages et on me paie pour ! oui je peux le dire, je me sens riche avec mes 2500 euros par mois parce que je fais ce qui me plait. Pour moi ce qui est important c’est de ne pas oublier de vivre sa vie, être riche c’est bien, être heureux c’est mieux !

    L’un n’empêche pas l’autre me diriez vous mais je penses que l’on peut plus facilement devenir riche en étant déjà heureux plutôt que de chercher à s’enrichir pour pouvoir être un jour heureux. Aujourd’hui j’ai 43 ans, deux enfants et pendant plus de dix ans j’ai épargné avec mon mari, mais la différence avec mes jeunes années c’est que je ne touche pas à mon épargne. au fil du temps les intérêts que m’a apporté mon épargne a compensé en partie pour l’inflation et la hausse de l’immobilier, et même si j’aurai probablement eu plus a gagner en contractant un emprunt, c’était pour moi le prix à payer pour ma sérénité et ma liberté (je tiens à préciser que cela était possible car le loyer de notre appartement était très raisonnable). Notre objectif était d’acquérir notre résidence principale cash et c’est ce que nous venons de faire. Comme nous n’avons pas de crédits à payer, nous pouvons épargner davantage pour nos projets futurs. Pour moi ce qui était important c’était d’avoir un toit sur la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi :

L’argent, outil de développement spirituel

L’objet de la vidéo d’aujourd’hui est celui de l’argent et de la spiritualité : l’argent ...