Le coût de la baguette magique - Clefs de la Réussite
Accueil / Indépendance Financière / Argent / Le coût de la baguette magique

Le coût de la baguette magique

Pour celles et ceux qui se demanderaient comment vont mes projets immobiliers (voir mon premier article à ce sujet), je vous en reparle très vite, puisque je pars demain pour une nouvelle « vague » de visite (petite la vague : 3 visites au programme seulement).

En attendant, l’article du jour porte sur … les baguettes magiques et notre appétence pour les contes de fée.

Vous vous dites peut être que vous avez passé l’âge, que vous ne croyez plus ni au père Noël, ni aux contes de fées, que vous savez bien que les baguettes magiques n’existent pas …

En êtes-vous bien sûr ?

Est-ce à dire que vous n’avez jamais craqué pour :

  • « la » méthode miracle qui fait perdre 7 kilos en 1 mois (pas assez folle pour croire qu’on peut en perdre 10 en 30 jours !)
  • la solution internet qui vous fera gagner 50 clients (ou 100 000 €uros) « à coup sûr »
  • l’investissement qui rapporte – absolument sans rien faire – 10% par mois.

En effet, les baguettes magiques modernes ressemblent à s’y tromper à celle des contes de fée :

  • elles nous font miroiter un objectif que l’on imaginait jusque là impossible à atteindre – ou que la vie nous a jusque là présenté comme difficile.
    C’est après qu’elle ait elle-même cherché à confectionner sa robe pour le bal, avec les difficultés que l’on sait (manque de moyens, manque de temps, pression du quotidien …ça vous rappelle quelqu’un ?) que la marraine de Cendrillon apparaît et règle la question … en un coup de baguette magique !
    Avec une baguette magique, l’impossible devient possible. Et notre capacité de raisonnement est comme annihilée par la promesse d’un résultat si longtemps attendu.
  • et surtout, elles font tout toutes seules, ne nous demandent aucun effort … ou si peu (un bon vendeur de baguette magique SAIT que vous n’êtes pas des idiots, que vous n’allez pas croire au plan « maigrir en dormant » (!!))

Comment résister alors à la perspective d’atteindre notre but, et en plus sans presque rien faire ?
Il faudrait être fou pour refuser pareil aubaine !

Imaginez Cendrillon répondant à sa marraine : « Non merci, pas de baguette magique pour moi. Je ne suis pas preneuse d’une illusion dont le coût est si élevé. »

Car la ressemblance entre les baguettes magiques modernes et celles des contes de fée s’arrêtent là.

Cendrillon a bien été au bal, a bien eu sa belle robe et son beau carrosse – et si le conte nous met effectivement en garde contre l’illusion des baguettes magiques (à minuit, le carrosse redevient citrouille !), c’est en passant, sobrement et sans insister.
Et puis ce n’est pas bien grave puisque tout s’arrange à la fin, n’est-ce pas ?

Le leurre des baguettes magiques  contemporaines pourraient bien quant à lui durer beaucoup beaucoup plus longtemps !
Pas de pantoufle de rattrapage, rien que la désillusion d’une méthode miracle qui n’existe pas.
Désillusion qui durera le temps de vous laisser prendre à une nouvelle illusion mieux vendue si vous êtes de nature optimiste ; ou qui tiendra éloigné de toute vraie solution si vous êtes pessimiste ou méfiant. Dommage !

Vous y aurez perdu au passage :

  • l’envie de changer, d’avancer, de construire une vie différente et meilleure, de croire à la réalisation de votre objectif
  • la capacité d’investir dans de vraies solutions.
    Celles qui ne sont ni magiques (faut travailler pour !), ni faciles (les obstacles sont partie intégrante de la réussite), ni rapides et probablement moins glamour (« dans 1 ans, si tu t’y prends bien et si tu bosses bien, tu auras probablement 500 à 1000 personnes sur ta liste de contacts » peut sembler un chemin effroyablement ardu).

Car les baguettes magiques, dans notre époque moderne, ne sont pas gratuites, loin s’en faut !
Normal si l’on considère qu’elles viennent répondre à une envie si profondément enfouie en chacun d’entre nous (hommes et femmes confondus) : celle de croire aux contes de fées !

Dans mon prochain article, je vous en dirai plus sur comment identifier les  baguettes magiques – et éviter de les acheter à prix d’or.

En attendant, je vous propose d’imaginer la fin du conte si Cendrillon n’avait pas perdu sa pantoufle lors du bal ….
Qu’aurait-elle fait ? A quelles conclusions aurait-elle aboutie ?

Ecrivez la fin du conte; sans la pantoufle de vair perdue, dans les commentaires ci-dessous.

A votre imagination !!

 

3 Commentaires

  1. Cendrillon se mît à courir mais ses pantoufles de vair la déséquilibrée, elle les retire et pique un 100 métré jusqu’à son carrosse.Sans le savoir , elle vient de changer le cour de son histoire .
    Le prince , tristement , l’a vu s’eloigniée sans pouvoir la retenir;
    Il alla noyer son chagrin avec de doux élixirs.
    Elle arriva à temps devant sa demeure : elle était à nouveau pieds nus et habillée de sa robe de tout les jours .
    Elle ramassa la citrouille et la posa sur la table de la cuisine.
    Cendrillon s’endormir les yeux pleins d’étoiles et de magnifiques souvenirs de cette soirée magique.
    Au petit matin , cendrillon éspère secrètement que le prince lance une recherche dans tout le compté pour la retrouvée.
    Puis les matins s’enchaînent et toujour rien.
    De par sa condition , cendrillon ne pouvais pas se présentée au prince.
    Cendrillon appela sa marraine la bonne fée , qui était aux abonnés absent ( elle se fesait dorer la pilule dans une autre dimension).

    L’attente, la frustration laissairent place à la colère ; et cendrillon eue un déclic!
     » mais j’en ais marre ! Je ne peut plus vivre ainsi! Je suis naît libre , pas servante!!! »
    Fesait elle allusion à sa méchante belle mère et ses 2 sœurs?
    A sa vie inutile et monotone?
    A sa condition de femme pauvre?
    A sa solitude affective et sociale?
    Aux peu de perspectives futures?

    Elle décida de changer sa vie: elle se mît à faire des plans;

    Elle pris une poule, un pichet de lait et une douzaines d’œufs
    Elle les vendit au marché
    Avec cet argent , elle racheta 2 poules et une vingtaine d’œufs, qu’elle revendit le lendemain .
    Bientôt cendrillon eut assez d’argent pour agrandir son commerce de poules , de lait de vache et d’œufs.

    « Sou aprés sou , dit elle je vais construire ma libertè finançiaire. »
    Et ce fut le cas:
    Elle s’acheta de très belles toilettes qui valoriser sa taille et ses magnifique cheveux, elle ré décora sa demeure , elle alla voir le conseillier financier à la cour des comptes , racheta la propriété où elle vit et mis à la porte sa belle mère et ses 2 sœurs ingrates .
    Oui, son père , à la mort se sa femme et écrasé par le chagrin avait décider de la mettre en vente; son épouse actuelle n’avait jamais mis le nez dans les comptes de la propriété , trop occupée à se pavaner dans le village .

    Elle et ses 2 filles tentaient de résister mais se plièrent à la volontée du roi et s’en allèrent .

    Cendrillon engage une dame de compagnie , un jardinier, un conducteur de carrosse , une cuisinière , une servante et s’offre même le luxe d’avoir un chanteur lyric à plein temps!

    Grâce à ses nombreux échange avec de nombreux marchands , cendrillon devient une redoutable marchande.
    Elle est à présent la femme la plus riche du compté.

    Sa réputation arrive jusqu’ au roi. Celui ci organise un bal pour trouver une épouse pour le prince et la convie à ce bal , pour mieux la connaître .

    Cendrillon accepte cette invitation
    Elle se prépare pour la soirée: elle met l’une de ses plus belles robes et se pare de jolis diamants .

    Son carrosse , qu’elle a financer avec les intérêts composées de ses actifs, l’attend tranquillement devant sa demeure.
    Sa bonne fée apparaît par enchantement :
     » est ce toi , mon enfant? Quel changement! Je ne te reconnais plus ! »
    « Oui , c’est moi , dit cendrillon avec une petite pointe d’agissement ; que fait vous ici?
    Demande t elle à sa marraine.
     » et bien ta réputation te précède et je voulais voir cela de mes propres yeux!
    Et bien c’est fait! Dit cendrillon , maintenant je t’invite à repartir d’où vous venez et vous : ADIEU!
    Sur ce , la fée toute offusquée, s’envola et ne revint plus jamais.
    Le soir,
    Cendrillon arrive au bal; toutes les prétendantes s’ecartèrent pour la laisser passer.
    Cendrillon était éblouissante;
    Le prince empressa le pas vers elle avec un grand sourire:
     » ma belle cavalière est de retour! J’ai tant prier pour vous revoir! Où étiez vous cachée?!! »

    Cendrillon le regardais dubitativement ; elle se parla à elle même:
     » mais qu’est-ce que j’ai pu lui trouver , je ne le vois plus comme avant… »

    Le prestige de la couronne?
    Sa jeunesse? Un cœur à prendre?
    Bon , finissant en , se dit elle.
    Elle dit une pirouette au prince et alla voir le roi.
    Le roi était trés heureux de la rencontrée et ils s’isolait Ė du bruit de la fête pour parler affaires;

    Et oui , le roi demanda des conseils de tésorisations et comment il pouver faire fructifier ses échanges avec les riches marchands , venus des quartes coins du continuant.
    Cendrillon , qui à présent reçue du roi, l’étiquette de baronne, se fut un plaisir de partager quelques uns de ses secrets avec le roi.

    Le roi récompensa largement l’aide de madame la baronne.
    Elle se félicita intérieurement du chemin qu’elle parcour.

    Un beau ténèbreux venut d’Italie , s’empressa de courtiser La Baronne.
    Il est dans le commerce des épices et des étoffes précieuses.
    « C’est superbe ,se dit Madame la baronne , nous avons des points en communs!  »
    Bras dessus bras dessous , ils quittèrent la fête pour festoyer en tête à tête…

    Épilogue: ils eurent beucoups d’alliances dans les affaires ainsi que 8 beaux poupons.

    Cendrillon aida de nombreuses familles et distribua de la nourriture et des vêtements à tout ceux qui en avaient besoin.

    Madame la baronne laissa un doux sillage derrrière elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi :

L’argent, outil de développement spirituel

L’objet de la vidéo d’aujourd’hui est celui de l’argent et de la spiritualité : l’argent ...