Parler d’argent pour apprivoiser l’argent

parler d'argent

Parler d’argent pour apprivoiser l’argent

Vous voudriez avoir plus d’argent dans votre porte-monnaie ?
Plus d’argent dans votre vie ?
Apprivoiser l’argent pour que, tel un chien fidèle, il soit là, à vos côtés, à chaque fois qu’il le faut ?

Mon premier conseil pour y arriver :

Refusez le tabou de l’argent et préparez-vous à parler d’argent !

Tout le monde sait que la France est un pays où il est difficile de parler d’argent.
Publiquement, entre amis, entre voisins, dans le couple (voir la récente émission de Zone Interdite à laquelle j’ai eu le plaisir de participer), avec ses enfants …

Je n’y reviendrai pas.

Ni sur les raisons d’un tabou qui trouvent ses origines, selon moi, et dans la culture judéo-chrétienne, et dans une structure sociale directement héritée de la société féodale.

Analysons plutôt  les avantages et les inconvénients de ne pas parler d’argent ouvertement.

 

​Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement​
"Les 7 clefs de votre indépendance financière"​

Avantage (pour la société ?) : le maintien d’un certain ordre social.

Dans un pays où l’argent est tabou, les inégalités sont en quelque sorte légitimées !
Eh oui !
Puisqu’on n’en parle pas, elles sont  moins visibles … et ont toutes les chances de perdurer sans que personne y trouve à redire.

Les riches et les pauvres se fréquentent sans que ni les premiers ni les seconds ne soient tentés de changer de conditions. C’est ça le maintien de l’ordre social !

L’argent tombe alors dans le domaine du fantasme. On « rêve » que certains ont plus que d’autres. Mais combien, comment et pourquoi, nul ne le sait puisque nul n’en parle !

Regardez ce qui s’est passé avec les déclarations de patrimoine des ministres
Une montagne (d’état) qui a finalement accouché … d’une souris.

Une fois publiés, les patrimoines ne sont révélés bien plus modestes qu’on n’aurait pu le penser (voire l’espérer … peut-on réellement gérer les affaires de la France quand on ne sait pas gérer ses propres affaires ?).
Et surtout, la publication des patrimoines a levé le voile du mystère. Plus de mystère, plus de fantasme … juste de l’argent, en plus ou moins grande quantité !

Mais il faut croire que c’était un peu trop de clarté pour ces messieurs et dames politiques puisque les députés seront exemptés de déclaration publique !

En effet, l’argent, quand on en parle, devient neutre.

C’est l’un des inconvénients de ne pas parler d’argent : moins on en parle, plus on reste dans le flou et dans la peur.Plus le fantasme prend le pas sur la réalité.

Que pense votre enfant du fait qu’il ait moins d’argent de poche que d’autres ?

Comment s’entendre financièrement, en tant que couple, quand l’un gagne plus que l’autre ?
Pourquoi ne pas faire les comptes et définir des règles qui vaudront pour l’un et l’autre des conjoints ?

Comment savoir quel sera le budget vacances si vous partez avec des amis dont vous ne connaissez pas le pouvoir d’achat ?
Si vous leur demandiez …

Parler d’argent, c’est sortir de la peur et se donner les moyens d’agir.
C’est également (et non en parlerons dans le prochain épisode de cette mini-série consacrée aux manières d’apprivoiser l’argent ?) sortir de la culpabilité et de la honte.

Certains vous diront que c’est indécent de parler d’argent

Pourquoi ?
Qu’y a-t-il d’intime dans votre situation financière ?
L’argent est bien plus social que privé. Puisqu’il provient d’un travail ou d’investissements qui supposent une interaction avec les autres  : on ne gagne pas d’argent tout seul dans son coin, en dehors de tout lien avec le monde.

Tout au plus peut-on imaginer découvrir, en solitaire, un filon d’or ou d’argent (métal), qui ne deviendra de l’argent (monnaie) qu’à partir du moment où nous rentrerons en contact avec la civilisation.

Ne pas parler d’argent, c’est dire que nous n’avons pas la conscience tranquille !

Que signifie au fond le fait de ne pas parler de l’argent que l’on gagne, puisque nous le gagnons obligatoirement au vu et au su des autres ?

Que nous l’avons volé et non gagné ?
Que nous sommes tout sauf fiers de l’avoir ?
Que c’est de l’argent « sale » ou illégal ?
Que nous projetons que le monde est rempli de voleurs et de jaloux qui veulent nous le prendre ( ce qui selon un principe assez facile à comprendre de projection supposerait que nous soyons nous-même voleur et jaloux, prêt à prendre ce qui ne nous appartient pas : pourquoi les autres agiraient-ils différemment de nous ?) ?

Sans même nous en rendre compte, nous nous comportons comme des voleurs.
En cachant notre « butin » aux yeux des autres.

Mais, et c’est là l’inconvénient essentiel, pour vous, de ne pas parler d’argent :
Comme le voleur ne peut pas profiter du butin qu’il cache, vous en pourrez pas profiter de votre argent si vous n’acceptez pas le montrer et d’en parler.

L’argent aime se montrer

Imaginez que vous gagnez au loto et que vous ne vouliez absolument pas que les autres le sachent.
Vous allez alors disposer d’une certaine somme d’argent à laquelle vous ne toucherez pas. Car dans le cas contraire, tout le monde le saura (difficile de cacher une voiture neuve, des vêtements neufs, une maison neuve … !).
Diriez-vous alors que vous êtes riche ? Si vous aviez de l’argent caché quelque part que vous ne pouvez pas (ou vous ne voulez pas) montrer ? Dont vous ne voulez pas parler ?

D’autres exemples :
Comment saisir l’opportunité qui s’offre à vous si vous ne voulez pas parler d’argent ?
Si vous refusez de négocier (ndl : impossible de négocier sans parler d’argent !) ?
Qui viendra vous parler d’une bonne affaire s’il ne sait pas que les bonnes affaires vous intéressent ?
Comment obtenir de l’aide, en cas de situation financière difficile, si personne ne sait ?

N’hésitez pas à parler d’argent.
A parler de votre argent … celui que vous avez (non, vous ne l’avez pas volé !) et celui que vous voulez.

Et s’il y a un risque d’exciter les jalousies, il est d’autant plus grand que nous maintenons l’omerta.
Commencez à parler d’argent et les fantasmes autour de vous fonderont comme neige au soleil.
Quand votre richesse personnelle a toutes les chances d’augmenter !

Et n’imaginez surtout pas que les personnes plus pauvres que vous vous en voudront !
Vous leur donnez au contraire la permission d’en avoir. Et refuser de maintenir la frontière invisible entre les riches et les pauvres. Frontière infranchissable tant que dure le tabou de l’argent.

Dans le prochain épisode de cette mini-série, nous reparlerons de la honte et de la culpabilité.

En attendant, pensez à commenter cet article ci-dessous :
Vous-même, parlez-vous d’argent ? Facilement ? difficilement ?
Avec quelles conséquences dans votre vie ?

 

 

 

close

​Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement


"Les 7 clefs de votre indépendance financière"​