Pour savoir où vous en êtes : Le jeu du loto

Pour savoir où vous en êtes : Le jeu du loto

Je vous propose aujourd’hui un petit jeu des plus instructifs.
Qui vous permettra d’y voir plus clair sur vos objectifs ; et là où vous en êtes de votre vie.

La consigne est simple  – et je suis sûre que vous avez déjà jouer à ce « jeu » plus d’une fois :

Imaginez
que vous venez de gagner
10 millions d’€uros au loto…

Qu’allez-vous décider ? Qu’allez-vous faire de ces 10 millions ?
Qu’allez-vous faire de votre vie maintenant que « vous êtes riche » ?

 

​Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement​
"Les 7 clefs de votre indépendance financière"​

 

De deux choses l’une :

a soit, une fois que vous vous serez offert une belle maison, une belle voiture et deux ou trois bricoles qui vous tiennent à coeur, vous reprendrez vos activités et
ferez la même chose qu’avant avec un peu plus de moyens et un peu plus d’audace. Celle qu’autorise la confiance et la sécurité (en l’avenir par exemple).

Dans ce cas, c’est que vous avez trouvé votre voie, bien avant d’avoir de l’argent, que vous faites « ce que vous avez à faire », soit quelque chose d’assez proche de votre mission de vie.

a soit vos activités d’après (avoir gagné au loto) ne ressemblent en rien à vos activités d’avant : vous créez une entreprise ? vous arrêtez de travailler ? vous changez de secteur d’activité ?

C’est donc que vous n’êtes pas aujourd’hui à votre juste place, que vous ne faites pas ce qui a le plus de sens pour vous !

 

Vous avez peut être entendu parler de ce chauffeur routier qui a gagné 10 millions au loto, a racheté son entreprise au bord du dépôt de bilan pour éviter à une quinzaine de personnes d’être licenciées, et cumule désormais le poste de PDG avec celui de chauffeur occasionnel « parce qu’il aime conduire ».
Quelle belle confirmation que cet homme a trouvé « sa mission de vie » bien avant de gagner le gros lot !

 

Extrait de Yahoo ! Actualités

Il y a quelques années, La Française des Jeux faisait la publicité du Loto avec un spot montrant un homme ayant racheté son entreprise après avoir gagné, tout en gardant son ancien patron. C’est exactement ce qu’a décidé de faire un gagnant du Loto, vainqueur en septembre dernier de la somme de 10 millions d’euros. Ce chauffeur-routier a donc racheté sa société en liquidation judiciaire, pour « éviter que 13 ou 14 gars ne se retrouvent au chômage », explique-t-il au Parisien ce lundi.

Le quinquagénaire a dépensé plusieurs centaines de milliers d’euros pour l’entreprise dans laquelle il n’était que simple salarié quelques semaines auparavant. « J’étais le seul repreneur potentiel », explique-t-il. « En plus, le transport, c’est toute ma vie. On ne stoppe pas comme ça du jour au lendemain ».

Si son ancien patron occupe toujours certaines fonctions, il est désormais devenu le PDG de la société. Mais cela n’a pas pour autant changé son comportement avec ses anciens collègues : « Ils savent que j’ai été chauffeur comme eux. Les tournées, je les ai faites. » Toutefois, il a prévenu qu’il ne dépenserait pas tout son argent dans l’aventure : « Si je vois que je perds trop d’argent, j’arrête. »

 
Pourquoi attendre de gagner au loto pour « faire ce que vous avez à faire » ?

L’argent vous en empêche ?
Mon travail est justement de vous permettre de réaliser ce qui a du sens pour vous dès maintenant sans attendre un hypothétique gain.

 

Le miracle de cette très belle question (« Que feriez-vous si vous gagnez
10 millions au loto ? »), c’est qu’elle permet à la fois de révéler ce qui manque dans votre vie et qu’elle met en évidence ce que vous feriez si vous vous donniez la permission de le faire.

Or la réponse n’est pas la somme gagnée au loto, mais la liberté et les permissions qu’elle vous donne.
Le travail que j’effectue avec les personnes qui me consultent consiste justement à leur donner la permission et les moyens d’avoir la vie dont ils rêvent :
qu’il s’agisse de mettre en oeuvre des talents particuliers, de créer une entreprise, de travailler moins ou plus du tout, de réaliser le voyage de leur rêve ou de construire un dispensaire au fin font de l’Afrique !

Je leur permets de se libérer de la contrainte « d’avoir à travailler pour gagner de l’argent » pour valoriser au mieux leur vie.
Beau programme, non ?

1Commentaire
  • avatar

    hervé@e-réputation/ 23.11.2011Répondre

    Bonjour Nathalie!
    Article très intéressant! Et cela me rappelle cette citation de Confucius : Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie
    Vivre de notre passion, c’est ce qu’il y’a de mieux à faire!
    Cordialement
    Hervé

Laisser un commentaire

close

​Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement


"Les 7 clefs de votre indépendance financière"​