Faut-il choisir l'amour ou l'argent ? - Clefs de la Réussite
Accueil / Liberté d'expression / Ethique et argent / Faut-il choisir l’amour ou l’argent ?

Faut-il choisir l’amour ou l’argent ?

Ce que nous voulons, c’est de l’amour … pas de l’argent ?


Une de mes lectrices a répondu récemment à l’un de mes mails que la liberté financière était un concept dépassé,
que ce que « nous » voulons maintenant c’était de l’amour.

C’est une remarque intéressante, qui amène à réfléchir et qui mérite quelques commentaires.

Mon premier commentaire, c’est que l’amour et la liberté financière ne s’opposent pas.
Personne ne vous demande de choisir entre l’amour ou l’argent.
Ce serait comme choisir de sacrifier la main droite parce qu’on a une main gauche,
ou vice versa.

Moi, j’aime bien avoir deux mains !
J’aime avoir de l’argent et avoir de l’amour dans ma vie.

Je crois même qu’on aime d’autant mieux qu’on est débarrassé des soucis matériels,
des fins de mois stressantes et de la peur du manque.

Mon deuxième commentaire, c’est que je ne parle pas de richesse mais de liberté [ou d’indépendance] financière.
Et l’indépendance, financière ou professionnelle, me semble bel et bien un concept d’avenir.

Nous allons vers une société d’indépendants associés, autrement dit d’inter-dépendances où chacun sera davantage responsable de soi, de ses revenus et de son temps !
Avec l’aide de plateformes informatiques sur le modèle d’Uber ou Airbnb.

Moins de Cdi, moins d’emplois salariés, plus d’indépendants, plus d’investisseurs aussi.

 

C’est exactement la définition de la liberté financière !


S’occuper de ses finances et de son temps, décider de ce que l’on veut faire de sa vie
SANS que l’argent décide pour nous : parce qu’on n’en a pas assez ; parce qu’on doit travailler pour en gagner
ou parce qu’on est prisonnier du toujours plus..

Cela signifie plus de conscience,  plus de responsabilité, plus de risque aussi et probablement un niveau d’exigence plus grand vis-à-vis de nous mêmes.

Pas facile mais tellement intéressant !

C’est un style de vie, c’est un état d’esprit … et c’est de l’argent en plus. C’est le mode de vie de ceux qui ont choisi la liberté financière.

Et vous, que préférez-vous : l’amour ou l’argent ?

5 Commentaires

  1. Bonjour Nathalie,

    Je suis d’accord avec vous. L’amour et l’argent ne sont pas incompatibles.
    On peut aimer sans argent mais on peut aimer également avec de l’argent. Il est bien connu que « l’argent ne fait pas le bonheur » (amour et bonheur vont souvent ensemble) mais le manque d’argent et les dettes, non plus.
    Je pense que tout dépend de la place qu’il occupe dans notre vie. C’est un outil pour vivre mieux, pour atteindre nos objectifs, pour aider nos enfants, pour améliorer la société… ou bien, c’est une finalité, un but.
    Faut-il choisir entre amour et argent ? je pense que c’est mieux d’avoir les deux 🙂

  2. Bonjour
    effectivement on ne nous demande pas de choisir les deux peuvent être complémentaires en prenant aussi conscience que l’amour peut dans certains cas prendre le ddessus sur l’argent.se que je veux dire s’ est qu’il peut y avoir des petits malins qui peuventt profiter. de notre indépendance!
    Merci Nathalie

  3. Bonjour,
    J’ai envie de répondre qu’une maison remplie d’amour où les occupants n’ont pas un sou, ça gache bien des choses à l’amour.
    Une maison où l’argent coule à flots lais où les gens ne s’aiment pas. C’est pas top non plus.
    Donc oui, moi aussi, je veux les deux !!!
    Lucela

  4. Faut choisir la liberté financière, si on perd l’amour, on serait pas complètement démuni. A l’origine ils ne se contredisent pas et rien n’empêche d’avoir les deux, le choix du roi.

  5. Philippe Grenier

    Bonsoir Nathalie,
    L’Amour n’entraine-il pas l’argent, de fait ? Les religions du Livre essayent de nous convaincre du contraire!!!
    Je n’ai jamais connu de SDF ( je les ai servi à Toulouse, pendant six ans ) qui soit content de ne pas avoir un euro pour aller boire un verre !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi :

5 raisons d’en vouloir à Airbnb

Après deux jours passés à l’AirBnb Open, organisé pour la deuxième année à Paris (la ...