Comment choisir les meilleurs placements ? - Clefs de la Réussite
Accueil / Indépendance Financière / Argent / Comment choisir les meilleurs placements ?
les-meilleurs-placements
choisir les meilleurs placements aujourd'hui

Comment choisir les meilleurs placements ?

Si vous avez intégré l’étape n° 1 de tout candidat à une vie financière meilleure,
vous savez que vous devez faire travailler votre argent.
Et pour cela, il peut être utile de savoir

Comment choisir les meilleurs placements

Je sais que tout le monde n’a pas d’argent de côté (un quart des français adultes épargnent moins de 10 euros par mois … difficile dans ces conditions d’avoir un « bas de laine » à investir !).
Et que pour un certain nombre d’entre vous, le problème n’est pas de choisir les meilleurs placements mais de se créer suffisamment d’épargne pour investir.

Je traite très régulièrement des solutions pour « devenir riche » … mais pour cet article,
j’ai choisi de m’adresser à ceux et celles d’entre vous qui avez une épargne à investir pour vous donner des pistes de réflexion sur la meilleure manière de choisir les placements les plus intéressants.

La poule aux oeufs d’or

Tout d’abord, nul n’est à l’abri de la tentation…et de l’illusion d’un placement exceptionnel, qui, sans prendre le moindre risque, sans prendre la moindre décision, sans rien faire, vous fera gagner 10, 20 ou 50% par an.

Les moins riches croient, de manière illusoire, que ce n’est qu’à cette condition qu’ils arriveront à se constituer le capital nécessaire pour sortir des fins de mois difficiles .
Mais les riches et les puissants ne sont pas à l’abri de succomber à un égo démesuré qui leur fait croire qu’en tant que privilégiés, ils ont accès à des investissements que les autres ne voient pas (ce que j’appelerais le syndrôme Madoff).

Il faut donc, pour bien investir, sortir de l’illusion de placement « poule aux oeufs d’or ».

Décide pour moi !

A contrario, à qui fera-t-on croire que l’on peut accéder aux meilleurs placements financiers en se contentant de suivre les conseils donnés par des banquiers ou des assureurs au plus grand nombre ?

J’entends souvent mes clients raler après les banquiers… qui ne penseraient qu’à eux, ne leur feraient pas gagner d’argent, voire chercheraient à en faire sur leur dos.

Il serait peut être plus raisonnable de regarder la poutre dans son oeil avant de voir la paille dans celui du voisin !
Le problème des banquiers et des assureurs, c’est qu’ils ont le plus souvent en face d’eux des clients qui ne veulent pas faire l’effort de s’y connaître en matière de finance ; qui veulent que l’on décide pour eux ; qui ne veulent certainement pas explorer des chemins que les autres n’empruntent pas.
Bref, des clients qui ne veulent pas vraiment se prendre la tête – et qui se sentent rassurés de circuler sur une autoroute.

Des voitures partout… ça doit être le bon chemin !
Même si notre intuition nous dit que la seule chose que l’on peut espérer en bordure d’autoroute c’est une restauration simple et facile à vendre. Pas franchement du sûr mesure. Et peut être pas la meilleure qualité du monde.

Un peu d’introspection, s’il vous plait Madame, Monsieur … A laquelle de ces 2 catégories appartenez-vous au fond ?

Comment choisir les meilleurs placements ?

A moins que vous ayez choisi la voie de l’éducation financière !

Car choisir les placements les meilleurs demande de s’informer, de se former aussi, d’apprendre le vocabulaire et le fonctionnement des produits financiers.
Cela suppose d’ouvrir les yeux (et peut être Internet). De s’intéresser, de fouiller, d’accepter de voyager sur des routes moins fréquentées. Quitte à se sentir parfois incompris de ses proches.
Ce que l’on appelle prendre des risques.

Ne laissez pas de côté votre éducation financière !

C’est un investissement qui vous fera découvrir très vite des placements à 5 ou 10%, en ces temps où un livret A rapporte 0,75% et une assurance vie en fonds euro autour de 2,5%

Quels sont les placements que vous connaissez qui rapportent aujourd’hui entre 5 et 10 %

Répondez dans la zone de commentaires ci-dessous…et participez ainsi à l’éducation financière de tous !

 

30 Commentaires

  1. Je n’en connais aucun

  2. Bonjour Nathalie,
    Sans hésitez le top c’est l’investissement dans des très petits immeubles de rapport et dans des petits bourgs.
    J’obtiens grâce à cette méthode entre 10 et 15% net d’impôts (Et oui ! 🙂 )
    Guillaume

  3. Bonjour,
    pour moi ce sont les SCPI qui me rapportent aux alentours de 6%
    sylvie

  4. Bonjour,

    Voici les placements les moins risqués que je connais qui rapportent entre 5 et 10% :
    – SCPI : 5% à 6%
    – crowndfunding immobilier : 10%
    – portefeuille all-weather sur assurance-vie ou compte-titre : 8% à 10%
    – immobilier locatif : 5% à 10%

  5. En placement financier sans risque, la tontine me semble un bon moyen de faire 5% .
    Inconvénient : l’argent est bloqué pendant10 ans au minimum, sans possibilité de sortie.
    Question: Peut on faire mieux avec une tontine que 5%?

    En plus risqué, j’imagine que la bourse doit permettre 5% facilement mais j’avoue de ne pas être compétente sur ce sujet.
    J’aurais besoin de tes lumières à ce sujet.
    À te lire donc bientôt 🙂

  6. Assurance-vie

  7. Des actions qui rapportent des dividendes chaque année (>5%)…

  8. L’assurance-vie promet le meilleur rapport qualité-prix a mon avis.

  9. Bonjour à tous,
    Me concernant en placement financier de ce que je maîtrise, les SCPI brut on peut obtenir plus de 6% suivant la société de gestion sélectionné, ensuite net d impôt on tombée n’être 4,4/5% suivant votre TMI de votre IR.
    Ensuite assurance vie, avec un bon conseiller pour votre suivi et bottée allocations d actifs, vous pouvez obtenir 5% net.
    Voilà

  10. la seule façon de faire une perf de 10% et plus sur le moyen/long terme , c’est l’investissement en actions, dans des entreprises solides, qui n’iront jamais à la casse.
    selon 3 cirières: performance, management de qualité, rentabilité
    sans oublier, que tout a un prix, même les belles entreprises, donc ne jamais surpayer l’action.
    Entreprises extra ordinaires à des prix ordinaires…
    Le temps fera ensuit le reste
    C’est aussi simple que cela !

  11. J’ai fait le choix d’une assurance-vie multi support (actions + scpi + fonds euro) et je me documente un peu sur internet concernant le trading social (pour le moment, je n’y comprends pas grand chose !). J’essaie de me former aussi sur l’investissement immobilier (location saisonnière, colocation) mais j’ai très peu d’apport. J’ai encore peur, j’avoue (poids de l’éducation !).

  12. Il y a la bourse, l’investissement en entreprise en crowdfunding (je viens de voir un site qui semble plutôt bien: https://www.unilend.fr/ ), SCPI, locations immo (saisonnières, meublé, gites…).
    Pour l’instant, j’ai uniquement l’assurance vie et une entreprise polonaise qui me rapporte 14% en 5 semaines en achetant des déchets plastiques et en les recyclant. J’exclus bien sûr le livret A;)
    Mais pourquoi pas élargir aussi avec certaines matières premières, les oeuvres d’arts…

  13. Je pense à la bourse, que ça monte ou que ça baisse, quand on s’y connaît, on gagne sur les deux faces !

  14. Je pense à mon avis aux bourses de valeurs,à l’immobilier et au marketing de réseau.

  15. Quelques idées d’investissement :
    – un portefeuille immobilier orienté action de rendement : les actions qui versent un dividende. Il est possible d’obtenir des rendements entre 6 % et plus de 10 % selon les actions

    – un investissement dans le crowfunding de produit technologique : le rendement selon le produit peut être très très intéressant. J’en parle sur mon site revenusalternatifs : il s’agit de MultiWinPlan

    – investir dans des formations :
    C’est un investissement sur soi-même pour apprendre et encore mieux réussir ses projets, ses investissements. Rendement inestimable !!

    Alain

  16. J’avoue que moi, je ne suis pas du tout calé en matière de placements boursiers ou immobiliers. Mon truc à moi, c’est plutôt les revenus passifs avec le bloging. Il y(a quelques semaines de cela, j’ai investit 300€ dans une régie qui s’appelle CAPITAL AFFAIRE. Aujourd’hui, j’ai demandé mon premier retrait de 130€, c’est vraiment le baptême du feu pour voir si c’est sérieux…

    Voilà mon premier investissement, mais je ne suis pas du genre à me lancer dans un placement dont je ne comprend pas les règles.

    • Je ne recommanderai pas Capital Affaire … Comment investir dans un système dans lequel des entreprises payent de la publicité pour que d’autres cliquent (en étant payés) sans même appartenir à leur cible ?

      Je conseille à mes clients de toujours savoir d’où vient l’argent ; et de toujours chercher à comprendre qu’elle est la valeur ajoutée qui justifie la rémunération de leur investissement (le rendement)
      Sans valeur ajoutée, l’argent ne peut venir que d’une seule source : de la poche des autres.
      C’est ce que l’on appelle une chaine de Ponzi

  17. Un placement sûr, non, je ne vois pas, sans connaissance ce n’est pas évident d’investir….

  18. L’immobilier rapporte bien si on fait un bon investissement au départ.
    Le problème c’est qu’on est vite limité avec l’endettement à 33%. Peut-être de l’achat-revente ?
    Et très certainement la bourse, encore faut-il savoir sur quelle action investir ?

  19. Il est en effet dit que la SCPI génère des rendements tournant autour des 5 %. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont poussé à investir auprès de http://www.corum.fr/ . Je pense que ce sera pour moi un bon moyen d’épargner et me constituer un patrimoine par la suite. Je voulais également vous dire que j’ai trouvé ce billet intéressant et j’y ai appris pas mal de choses sur les placements.

  20. Bonjour,
    Je suis dubitative sur votre discours et je suis tout à fait prête à faire mon éducation si ce que vous proposez (n’y voyez aucune malveillance) propose réellement des opportunités fiables. Mon expérience de vie est d’avoir géré et fait gérer mon patrimoine en le diversifiant – Mon bilan après dix années a été plutôt insatisfaisant car au final quand j’ai fait la part des choses entre ce que m’ont coûté les frais fixes de gestion, les frais des opérations de cession ou d’achat, la fiscalité, la rémunération de mon conseiller (qui n’est pas ma banque) le gain net a été d’environ 4% NETS (et à cette période il n’était pas question de crise) . Je ne suis pas une spécialiste, mais j’ai acquis une petite culture –

    je suis plutôt une bonne gestionnaire et je n’aime pas les placements à risques, mais je ne vois pas trop comment sortir d’un système mondial où si vous n’avez pas une fortune colossale, ou si vous ne faites pas partie d’un groupe de manager master mind, ou si vous n’êtes pas vous même un spécialiste . Par ailleurs je ne vois pas trop comment sortir d’un système où -au final- le petit et moyen investisseur est captif soit d’une règlementation, soit d’autre chose. Peut être est-ce une croyance – j’ai l’age de la retraite mais suis toujours en activité comme praticienne emdr et coach – Je suis tout à fait ouverte à apprendre
    sincèrement
    carole

  21. Je débute à la la bourse, mais sans trop d’efforts je choisirait les indiciels se qui permet «d’acheter la bourse au complet» pour l’individuel Costco-Coca-cola- Walmart serait de bons titres selon ma petite tête.

  22. C’est les placements immobilier immeuble de rapport location saisonaire et la colocation et le placement d’or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi :

L’argent, outil de développement spirituel

L’objet de la vidéo d’aujourd’hui est celui de l’argent et de la spiritualité : l’argent ...