Votre perception de l’argent vous appartient-elle vraiment ?

Votre perception de l’argent vous appartient-elle vraiment ?

Si je devais représenter l’argent et la richesse, je n’utiliserais plus aujourd’hui – après avoir passé quelques années maintenant à réfléchir sur cette « matière » si particulière – d’images telles que celles-ci :

Un gros tas de pièces
coin

 

 

 

 

 

Un gros tas de billets
Un portefeuille bien garni
enveloppe pleine billets fond blanc

Une piscine remplie d’or (pour se la jouer à la Picsou)
Ou un coffre rempli d’or.

coffre d'or

 

J’utiliserais plutôt une image de ce type :

peoples_network

Un personnage d’où émanerait un maximum de liens.

Une autre perception de l’argent

L’argent est, en effet, un outil essentiellement relationnel.
La conséquence des relations que l’on noue avec d’autres.
Notre capacité à communiquer, à nous rendre visible, à affronter le regard des autres.

Mais l’argent est aussi un lien temporel. Entre le passé, le présent et le futur.
De la manière dont nous gérons notre argent d’aujourd’hui dépend notre futur.

Je donne souvent à mes clients l’image suivante : les euros que nous gagnons aujourd’hui sont autant de graines que nous pouvons soit consommées, soit plantées.
Consommées, elles ne produiront rien qu’un peu de confort et de plaisir instantané.
Plantées – ou investies – elles sont susceptibles de produire les fruits qui nous nourriront demain.

 

​Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement​
"Les 7 clefs de votre indépendance financière"​

L’argent : un lien entre le passé, le présent et le futur

Mais nous ne pouvons pas non plus négliger le lien que l’argent constitue entre notre passé et notre présent.
De notre passé, nous avons hérité des manières de fonctionner, des habitudes, des messages familiaux – plus ou moins explicites-, un système de valeur.

Cela se traduit dans votre vie présente par :

  • l’habitude que vous avez (ou non) de faire vos comptes : plus facile à mettre en place si vous avez observé, pendant toute votre enfance, votre mère ou votre père faire les leurs !
  • la facilité avec laquelle vous parlez d’argent : il va sans dire qu’une famille où l’argent était tabou créera sans le vouloir une culture du secret peu propice pour apprivoiser l’argent (voir notre premier article : parler d’argent pour apprivoiser l’argent)
  • des messages, tellement intégrés qu’ils en sont devenus inconscients, tels que « l’argent, c’est sale », « il faut travailler dur pour gagner de l’argent », « les riches sont des voleurs », etc.

Certains de ces messages seront porteurs et faciliteront votre « bonne fortune » économique.
D’autres, à l’inverse, auront pour effet de vous empêcher d’accéder à l’abondance.

Dans ma famille, on disait : « Plaie d’argent n’est pas mortelle ». Dicton familial pas si évident pour s’intéresser à l’argent (ce qui explique probablement qu’il m’ait fallu plus de 20 ans pour « m’y mettre ») ; mais particulièrement porteur pour traverser les périodes de pénurie sans s’accrocher désespérément au manque !

Le plus étonnant, c’est que si notre état de fortune dépend en grande partie de notre vision du monde (elle-même forgée par les messages que nous avons absorbés), cette vision du monde n’est la plupart du temps pas la nôtre.
Mais celle de nos parents, de nos grands-parents, de notre entourage …

Nous avons adopté une vision, des préceptes et des croyances que l’on nous a livrés sur un plateau à un moment de notre vie où nous n’étions pas en mesure de les remettre en question (car trop petits) et nous avons « oublié » de les remettre en cause plus tard, même quand ils nous ont manifestement été plus défavorables que favorables.

Prenons par exemple ce précepte, si présent dans bien des familles, qui dit que « les riches sont des voleurs ».
Croyez-vous vraiment que TOUS LES RICHES soient des voleurs (comme on dirait que toutes les femmes, sans exception, sont … ; ou tous les hommes sont … – je vous laisse compléter !) ? Bien sûr que non !

Alors à quoi vous a servi ce proverbe ?

Dans la plupart du temps, il maintient ceux qui en ont hérité éloigné de l’argent.
Pas question d’être riche, quand les riches ont si mauvaise presse !
Pas question d’avoir de l’argent si c’est pour passer pour un voleur.
Impossible même de devenir riche si on ne veut pas en passer par le vol.

Car dans ce cas de figure, le message implique à la fois un interdit (ne sois pas riche si tu ne veux pas qu’on te traite de voleur) et un mode d’emploi (pas d’autres moyens de « devenir riche » que de se mettre à voler !)

Apprivoiser l’argent implique d’abord de s’interroger sur cette vision du monde dont nous avons hérité.

A-t-elle réellement du sens ? Nous a-t-elle été favorable ou au contraire défavorable ?
Le message, formulé à l’origine avec une intention positive, était sans doute valable dans un contexte donné.
Mais vaut-il encore hors contexte ? par temps de paix et non par temps de guerre ? dans un pays occidental, au XXIème siècle, à l’heure d’internet ?

C’est l’objet du stage Croyances et Permissions que je propose une à deux fois par an :

  • identifier ses croyances,
  • découvrir ce qui se cache dans notre rapport à l’argent, dont nous avons inconsciemment hérité de notre histoire
  • changer notre vision du monde pour une vision plus positive de l’argent,
  • transformer nos messages limitatifs en un message aidant pour améliorer notre état de fortune : le mantra d’abondance.

Le prochain stage aura lieu les 22 et 23 juillet prochains.
Avec un tarif privilégié pour ceux et celles qui s’inscriront avant le 30 juin.

Profitez-en, si vous sentez que votre héritage familial est particulièrement lourd ; si vous vous trouvez empêtrer dans des croyances dont vous avez la preuve, tous les jours dans votre vie actuelle, qu’elles ne vous conduiront pas sur le chemin de l’abondance.

La perception que nous avons de l’argent est le plus souvent héritée de notre histoire. S’en libérer, c’est se reconnecter à notre coffre aux trésors personnel.

Voir ici les conditions d’inscriptions.

N’oubliez pas de commenter cet article ci-dessous.
Quelles sont les croyances qui vous limitent, vous personnellement, sur le chemin de l’abondance ?

Et nous nous retrouvons, vendredi 5 juillet, pour le dernier article de cette mini-série sur « Comment bien apprivoiser l’argent ? » !

 

close

​Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement


"Les 7 clefs de votre indépendance financière"​